Claude LMP
by on 17 November, 15:16 pm
1,696 views

Cela fait plus de 72 heures que Joe Biden a été déclaré, dans un consensus des réseaux de médias américains, président élu des États-Unis, et au milieu d’une rafale de messages de félicitations de la part des dirigeants mondiaux, un silence assourdissant règne toujours en Russie et en Chine.

Le Kremlin a indiqué lundi que le président russe Vladimir Poutine a l’intention d’attendre que les résultats soient certifiés par les tribunaux, ce qui ne serait pas avant le 8 décembre au moins, ce qui est également déterminant pour les contestations judiciaires.

« Anticipant votre éventuelle question sur les félicitations de Poutine au président américain élu, je tiens à dire ceci : nous considérons qu’il est approprié d’attendre les résultats officiels », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, lors d’une conférence de presse lundi.

Il a ajouté que M. Poutine souhaite suspendre toute déclaration officielle concernant le prochain président américain jusqu’à ce que les résultats soient officiels, comme l’a résumé Politico dans ses déclarations :

Dans ses commentaires de lundi, Peskov a cité « certaines procédures légales » comme base pour que Poutine ne présente pas ses félicitations à Biden, contrairement à 2016 où le leader russe a rapidement envoyé ses bons voeux à Trump après sa victoire sur Hillary Clinton.

« La différence est assez évidente », a déclaré M. Peskov, selon Interfax. « Vous voyez qu’il y a certaines procédures légales à venir, qui ont été annoncées par le président sortant. C’est la différence. Par conséquent, nous considérons qu’il est correct d’attendre l’annonce officielle ».

Peskov a souligné qu’« il n’y a pas encore de résultats officiels ».

La Chine a entre-temps adopté une position similaire, son ministère des affaires étrangères ayant déclaré lundi avoir « pris note » de la déclaration de victoire de Biden ; pourtant, le président Xi attendra que « les lois et procédures américaines » soient terminées avant d’émettre une félicitation officielle.

« J’ai remarqué que M. Biden a déclaré la victoire de l’élection », a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Wang Wenbin, lors d’un briefing quotidien. « Nous comprenons que le résultat de l’élection présidentielle sera déterminé selon les lois et procédures américaines ».

Cependant, lors de l’élection de 2016, le président Xi Jinping avait envoyé à Trump un message officiel de félicitations avant le 9 novembre.

Bien que les responsables de Pékin espèrent le rétablissement d’une plus grande stabilité sous une future présidence Biden, on ne s’attend pas à ce qu’une nouvelle administration fasse preuve de « mollesse » à l’égard de la Chine, de sorte que Pékin se prépare à des relations plus tumultueuses à venir.

D’autres pays comme le Mexique et le Brésil ont récemment déclaré qu’ils prévoyaient de ne pas envoyer de messages au camp Biden avant que les résultats ne soient rendus officiels.http://www.zejournal.mobi/index.php/news/show_detail/21598

Posted in: Independent Press
Topics: #trump#poutine#
Like (4)
Loading...
4
Marie Saunier
Mais alors on nage dans le marais totale ...des médias se contredisent ...prions que la paix soient avec les nations
8 December, 08:17 am