Jacques DYKENS
by on 7 July, 13:14 pm
2,011 views

LE CLUB BILDERBERG
LE CLUB DES PUISSANTS.

 


Les "BILDERBERG" sont une des plus puissantes organisations internationales qui visent à un "Gouvernement mondial unique".

En mai 1973, 84 membres des Bilderberger se réunirent à Saltsjöbaden, en Suède, (dans une propriété de la famille des banquiers Wallenberg) avec le but de consolider l'hégémonie défaillante des financiers anglo-américains afin que ceux-ci reprennent le contrôle mondial des opérations financières.
C'est pour cette raison que les Bilderberger eurent recours, de nouveau, à cette arme providentielle qu'est le pétrole qui a déjà fait ses preuves. Ils décidèrent d'augmenter de 400% le prix du pétrole afin de soutenir la monnaie américaine à l'aide des pétrodollars, ce qui s'est effectivement produit (d'après le journal Spotlight).


Il est intéressant de souligner que c'était ROBERT D. MURPHY qui organisa cette rencontre à Saltsjöbaden. Il rencontra Adolf Hitler la première fois en 1922 alors qu'il était consul général aux Etats-Unis. Il envoya à Washington un rapport des plus favorables sur sa rencontre avec Hitler et sur les capacités de ce dernier.
Murphy fut en 1944 le conseiller politique dans le gouvernement américain pour l'Allemagne, et en 1945 le conseiller politique du gouvernement mili-taire américain en Allemagne.
En 1988, la rencontre des Bilderberger, à laquelle participa aussi le chancelier Kohl, eut lieu à Telfz, près d'Innsbruck, en Autriche.
Une autre rencontre eut lieu à Baden Baden du 6 au 9 juin 1990. Un des sujets abordés fut le plan Marshall qui prévoyait 100 milliards de dollars pour soutenir la CEI et qui exigeait, en compensation, que les Etats de la CEI adoptent l'économie libre de marché. Lors de cette réunion, il fut décidé aussi que Saddam Hussein entrerait au Koweït. Une autre rencontre importante eut lieu à Evian, à l'hôtel Ermitage le 20 mai 1992 en France.

Son principal contenu, dénommé "l'agenda 2000", concernait le gouvernement mondial tel qu'il était prévu jusqu'à l'an 2000. Comme vous le voyez, ce gouvernement mondial est plus actuel que jamais, même s'il n'en paraît rien.
Willy Brandt, mort entretemps,(et qui était membre des "Bilderberger" et du "Comité des 300", avait écrit un livre intitulé "Nord-sud, ein Überle-bensprogramm" (Nord-Sud, un programme de survie) où il décrit un gouvernement mondial mis en place par les Nations unies (d'ici l'an 2000).
La "ANTI-DEFAMATION LEAGUE" (ADL) de la "B'NAI B'RITH" est une agence d'espionnage non-officielle à l'étranger qui travaille pour Israël, et qui a porté ces dernières années beaucoup d'accusations contre les enquêteurs, spécialement contre le journal "Spotlight". Elle collabore avec le "Rite Ecossais des Francs-Maçons", ce qui pourrait expliquer pourquoi elle opte si nettement pour le maintien du monument d'Albert Pike et s'oppose à l'écono-miste LYNDON LAROUCHE qui fut plusieurs fois candidat aux élections présidentielles.

LAROUCHE fut incarcéré le 29 janvier 1989 dans l'Etat du Minnesota en tant que prisonnier politique après avoir été condamné à 15 ans d'emprisonnement suite à un scandale judiciaire mis en scène par l'establishment américain. LaRouche était devenu aux yeux des Illuminati un opposant très gênant, car il avait découvert les enchevêtrements entre l'establishment, le Ku Klux Klan, l'ADL, la B'nai B'rith, le Rite écossais, le CFR, la Commission trilatérale, etc. et eut le tort d'en parler publiquement.
Suite à la propagande largement mise en oeuvre par l'ADL, il passa pour être un extrémiste de droite alors qu'il s'était battu avec acharnement pour que la statue d'Albert Pike (fondateur du Ku Klux Klan) soit supprimée à Washington.
Concernant le président BILL CLINTON (ex-président des USA) : le journal "Neue Solidarität" nous informait dans son article sur le Ku Klux Klan que "le prêtre W.O. VAUGHT était un franc-maçon du 32ème degré du Rite écossais (c'est-a-dire "maître du secret royal). Il fut le maître spirituel et le père adoptif de BILL CLINTON et coopéra avec lui.

En tant que gouverneur d'Arkansas, un Etat où est fortement enracinée la tradition spirituelle d'Albert Pike, Clinton soutint la peine de mort et la fit appliquer plusieurs fois : Dans la pratique, cela signifie l'exécution des Noirs et des pauvres. Ainsi que le fils de Vaught le déclarait récemment, Clinton et Vaught ont la même conception religieuse qui permet de tuer des prisonniers et des foetus (spécialement d'enfants noirs).
Gary Allen écrit à ce sujet :
"Une raison fondamentale pour laquelle on a rayé de l'histoire le rôle joué par les banquiers interna-tionaux dans la politique, s'explique par le fait que les Rothschild étaient juifs. Les antisémites se sont livrés aux mains des conspirateurs en falsifiant les textes des Protocoles, plus exactement en les formulant à l‘identique mais en désignant les juifs comme étant les conspirateurs. Les institutions bancaires traditionnelles anglo-saxonnes de J.P. Morgan et Rockefeller ont eu, elles aussi, un rôle primordial dans la conspiration.

Néanmoins, on ne peut nier le rôle moteur des Rothschild et de leurs satellites. Il est cependant, tout aussi injuste et absurde de faire porter la faute à tous les juifs de ce dont les Rothschild sont coupables. C'est comme si nous rendions responsables tous les baptistes des actes criminels des Rockefeller. Les juifs parmi les conspirateurs utilisent une organisation qui s'appelle "Ligue anti-diffamatoire" (Anti-Defamation League, ADL); cette organisation leur sert d'instrument pour convaincre tout un chacun que le seul fait de parler négativement des Rothschild et de leurs alliés est une attaque contre les juifs. C'est malheureusement ce motif qui a guidé les Rothschild vers l’organisation victimale du génocide des juifs (plusieurs témoignages de juifs ayant échappé aux camps, attestent que ce sont les initiés de leur propre peuple qui les ont livrés à la Gestapo, et qui avaient programmé le sacrifice des leurs). En agissant de la sorte, les ROTHSCHILD ont réussi à étouffer presque toutes les informations authentiques sur les banquiers internationaux et en faire un sujet tabou dans toutes nos universités."


Aujourd’hui encore, tout individu qui cherche à en savoir plus est aussitôt attaqué par des centaines de comités de l'ADL qui se trouvent dans tous les pays. L'ADL ne se laisse jamais détourner ni par la vérité ni par la logique de sa tactique parfaite de diffamation. En vérité, personne n'est plus en droit d'en vouloir aux Rothschild si ce n'est les juifs eux-mêmes. Les Warburg, une partie de l'empire Rothschild, ont aidé à financer Hitler ("Die Insider", p.51).


Il nous faut, à présent parler du Japon.

Le Japon est pour beaucoup de spécialistes le pays le mieux préparé aux changements globaux qui vont être apportés par la technologie au siècle prochain. Qu'il y ait des Japonais éminents dans la COMMISSION TRI-LATERALE ne signifie pas que le Japon est infiltré à 100%. L'élite japonaise est, en effet, englobée si puissamment dans un réseau de loges secrètes nationales que les multinationales anglo-américaines n'ont pu avoir, jusqu'à présent, qu'une moindre influence sur la puissance économique du Japon. C'est ce que montre très bien le livre écrit par AKIO MORITA, chef de SONY et par SHINTARO ISHIHARA, politicien en vue au Japon, intitulé "Le Japon qui sait dire non".


Le livre qui était, au départ, seulement destiné aux Japonais, fait l'effet d'une bombe ! Il traite les Etats-Unis d'ami indésirable, de pays raciste et laisse à penser que le Japon pense lui rendre la monnaie de la pièce suite aux conditions de capitulation qui lui furent imposées. Les auteurs décrivent les Etats-Unis, vus du côté des Japonais, comme un colosse vacillant pourri du dedans, sur le point de succomber après un coup mortel, sous sa bannière étoilée flottant tel un linceul. Selon eux, le Japon a obligé le système économique américain à capituler de facto. Ces mêmes auteurs disent sans détour ce que jusqu'alors les hommes d'affaires influents au Japon n'osaient expri-mer que dans des cercles privés et en catimini : "L'armée américaine a bombardé pendant la Deuxième Guerre des cibles civiles en Allemagne mais ce n'est que sur le Japon, qui était, pourtant, prêt à capituler, qu'elle a lancé des bombes atomiques pour faire des tests et par là même montrer au monde sa force de dissuasion.


Ceci renforce les dires de quelques personnalités éminentes au Japon qui ne cachent pas que les Japonais visent la destruction de l'économie américaine pour venger Hiroshima et Nagasaki. On les entend dire, par exemple : "Le Japon est en guerre avec les Etats-Unis. Nous vaincrons économiquement les Etats-Unis et nous userons de représailles pour nous venger des humiliations que nous ont imposées les Etats-unis dans le Pacifique." (CODE Nr.2, février 1990)..D'après un article du "Wall Street Journal" de septembre 1991, presque un tiers des cent plus grandes banques mondiales et quatre sociétés d'assu-rance parmi les cinq premières du monde sont japonaises. Une grande partie des propriétés foncières de Nouvelle-Zélande, la majeure partie des hôtels et des konzerns de la côte Est australienne et une grande partie des forêts canadiennes appartiennent à des Japonais. L'avenir nous dira dans quelle mesure les Japonais sont vraiment contrôlés et manipulés par les Illuminati.


L'agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) est encore une autre organisation qui n'est pas ce que l'on croit. D'après le livre "Strategie der Spannung" (La stratégie de la tension) d'Anton Chaitkin et Jessica Primack, elle sert à camoufler les opérations accomplies par les espions de la CIA, et c'est à elle aussi qu'incombe la principale responsabilité des interventions anglo-américaines dans toutes les parties du monde.
Il existe, par exemple, un programme USAID d'un montant de 300 millions de dollars pour contrôler les naissances dans les pays du tiers monde dont la mission principale est de stériliser les populations de couleur ( par la vaccination obligatoire ).
JOHN TODD, ex-membre du "conseil des 13", décrit ainsi la pyramide : "Le sceau fut créé sur l'ordre de la famille Rothschild à Londres (d'après le livre d'Ayn Raud "Atlas shrugged", il s'agissait de Philippe Rothschild, note de l'auteur). C'est une organisation luciférienne avec, à sa tête les Rothschild. On y trouve des francs-maçons, des communistes et des membres d'autres associations. Cette organisation est très répandue. On y traite de politique et de finances et on y projette l'instauration d'un gouvernement mondial unifié. Cette organisation fera tout ce qui est en son pouvoir pour instituer ce gouvernement mondial même si cela exige une troisième guerre mondiale. Cette organisation s'appelle les "Illuminati",mot qui signifie les "porteurs de lumière".
Todd ainsi que Coralf (Maitreya, le futur maître du monde) décrivent les différents degrés comme suit :
L' "oeil qui voit tout" C'est l'oeil de Lucifer. C'est l'esprit qui guide, l'instance dirigeante intérieure."

RT
"C'est la famille Rothschild, le tribunal Rothschild. Les Illuminati les considèrent comme dieux incarnés et leur parole fait office de loi.


Le conseil des 13
"C'est le grand conseil des druides, les 13 grands druides qui forment la prêtrise privée des Rothschild.
Le conseil des 33
"Y sont représentés les francs-maçons des rangs les plus élevés du monde de la politique, de l'économie et de l'Eglise. Ils sont l'élite du "Comité des 300". (D'après Todd et Coralf.)
Le comité des 300
Créé en 1729 par la BEIMC (British East In-dia Merchant Company) pour s'occuper des affaires bancaires et commerciales internationales et soutenir le trafic d'opium, le "Comité des 300" est dirigé par la Couronne britannique. Il représente le système ban-caire mondial dans sa globalité et compte, en plus, les représentants les plus importants des nations occidentales. Toutes les banques sont reliées aux Rothschild par le "Comité des 300".
Le Dr John Coleman publie dans son livre "Conspirators Hierarchy", les noms de 290 organisa-tions, 125 banques ainsi que ceux de 341 membres actuels ou anciens du Comité des 300 dont il cite quelques noms :
Balfour Arthur / Brandt Willy / Bulwer-Lytton Edward (auteur de "The Coming Race") / Bundy McGeorge / Bush George / Carrington Lord Chamberlain / Huston Stewart Constanti, maison d'Orange Delano, famille Frédéric Delano fut membre du comité directeur de la Federal Reserve Drake Sir Francis Du Pont, famille Forbes John M. Frédéric IX, roi du Danemark George Lloyd Grey Sir Edward Haig Sir Douglas Harriman Averill Hohenzollern, maison des House, Colonel Mandel Inchcape Lord Kissinger Henry Lever Sir Harold Lippman Walter Lockheart Bruce Loudon Sir John Mazzini Giuseppe Mellon Andrew Milner Lord Alfred Mitterand François Mor-gan J.P. Norman Montague Oppenheimer Sir Harry Palme Olof Princesse Beatrix Rainier, Prince Reine Elisabeth II Reine Juliana Retinger Joseph (Ratzinger ?) Rhodes Cecil Rockefeller David Rothmere Lord Rothschild Baron Edmond de Shultz George Spell-man Cardinal Thyssen-Bornemisza, Baron Hans Heinrich Vanderbilt, famille von Finck Baron August von Habsburg Otto von Thurn und Taxis Max Warburg S.G. Warren Comte Young Owen.

Les organisations les plus influentes agissant dans l'ombre sont :
Le Council on Foreign Relations (CFR)
Fondé par la "Round Table" en 1921, on lui donne aussi le nom de "Establishment", de "Gouver-nement invisible" ou de "ministère Rockefeller des Affaires étrangères". Cette organisation à moitié secrète, dont les membres sont exclusivement des citoyens des Etats-Unis, compte parmi les plus influente de ce pays. Le CFR exerce, de nos jours, un contrôle étroit sur les nations occidentales, que ce soit de façon directe, parce qu'il est en relation avec des organisations du même genre, ou que ce soit par l'intermédiaire d'institutions, telles que la "Banque mondiale" qu'il préside.
Depuis sa création, tous les présidents des Etats-Unis, sauf Ronald Reagan, y étaient déjà membres avant leur élection. En revanche, le vice-président de Reagan, George Bush, était membre du CFR. Il en fut même le directeur en 1977. 

Le CFR est contrôlé par le syndicat Rockefel-ler et sert à concrétiser son but : la création d'un "Gouvernement mondial unique". Le cercle le plus intime du CFR est l'ordre de "Skull & Bones".
Skull & Bones
Ses propres membres l'appellent "The Order" (l'ordre). Beaucoup le connaissent depuis plus de 150 ans comme groupe local 322 d'une société secrète allemande. D'autres lui donnent le nom de "Brother-hood of Death" (Fraternité de la mort). L'ordre secret de "Skull & Bones" (traduction mot à mot : crâne et os, ceci est très intéressant, question : quel est l'insigne qui orne les képis des SS ? réponse : un crâne avec deux os croisés à la base du crâne ! Note du C.A.R.L. Emmanuel Xedah. L'ordre "Skull & Bones" fut introduit par William Huntington Russel et Alphonso Taft à l'Université de Yale en 1833. Russel, après avoir été en Allemagne où il fit ses études en 1832, l'introduisit ensuite à Yale. En 1856, il fut incorporés au "Russel Trust". Cet ordre forme, entre autres, le "noyau" (l'élite) du CFR. Le noyau de Skull & Bones, à son tour, s'appelle la "Jason Society". Les familles suivantes dominent cet ordre depuis 1833 : Rockefeller (Standard Oil) Harriman (chemins de fer) Weyerhaeuser (commerce de bois) Sloane (commerce de détail) Pillsbury (minotier) Davison (J.P.Morgan) Payne (Standard Oil)
Issus du Massachusetts : Gilman (1638,Hingham) Wadsworth (1632,Newtown) Taft (1679, Braintree) Stimsom (1635, Watertown) Perkins (1631, Boston) Whitney (1635, Watertown) Phelbs (1630, Dorchester) Bundy (1635, Boston) Lord (1635, Cambridge), (extrait de "Skull & Bones" et "The Two Faces of George Bush", Les deux faces de George Bush, d'Anthony C. Sutton.) Dans ce livre, nous avons suffisamment mentionné que cet ordre est relié à beaucoup d'autres organisations. Il est aussi en rapport avec le groupe de lord Milner "The Round Table" duquel est issu le CFR.
La Round Table
La "Round Table" vit le jour le 5 février 1881 grâce à Cecil Rhodes en Angleterre. Ses membres fondateurs furent, entre autres, Stead, Lord Esher, Lord Alfred Milner, Lord Rothschild , Lord Arthur Balfour. La structure de ce groupe était comme celle des SS d'Hitler, calquée sur la société de Jésus, l'ordre des Jésuites. Son but principal était d'élargir la domination britannique et l'utilisation de la langue anglaise dans le monde entier. Rhodes visait à un gouvernement mondial pour le biens des hommes mais la "Round Table" fut, plus tard, infiltrée par des agents des Illuminati. Ce groupe est relié aux sionistes par la famille Rothschild ainsi qu'aux familles américaines Schiff, Warburg, Gugenheim et Canergie.

Lord Milner en prit, plus tard la direction. En sont issus le "Royal Institute of International Affairs" (RIIA) et le CFR. Milner est aussi un des membres principaux du "Comité des 300". L' "Institut for Advanced Study" (IAS) pour lequel travaillèrent Robert Oppenheimer et Albert Einstein est issu de la "Round Table". Ceux-ci construisirent, plus tard, pour le IAS la première bombe atomique. L'organisation annexe allemande du RIIA et du CFR est la DGAP, la "Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik" (Société allemande de politique extérieure). Elle fut fondée le 29 mars 1955 et se proclame indépendante, au-dessus des partis. Ses membres débattent des problèmes politiques et économiques internationaux, et de ceux de l'Europe en particulier. L'influence que la DGAP exerce en Allemagne n'est probablement pas aussi grande que celle du CFR aux Etats-Unis.


Liste en 1981 :
Apel Hans Amerongen Otto Wolff von Bangemann Martin Birrenbach Kurt, président Dohnanyi Klaus von Genscher Hans-Dietrich Kaiser Karl Merkle Hans L. Rosenthal Philip Schmidt Helmut Stoltenberg Gerhard Wagner Wolfgang, éditeur de l' "Europa-Archiv" Weizsäcker Richard von Wischnewski Hans-Jürgen et autres.
Liste de 1992 :
Amerongen Otto Wolff von Dohnanyi Klaus von Engholm Björn Kaiser Karl Lambsdorff Otto Graf Merkle Hans L. Rühe Volker Schmidt Helmut Süssmuth Rita Stolpe Manfred Wagner Wolfgang Waigel Theo et autres (noms extrait de la liste de 1981 et 1992 du DGAP e.V. Bonn. Vous trouverez la liste des membres au complet dans "The Rockefeller File" de Gary Allen). Il est, certes, intéressant de constater que les représentants des différents partis qui délibèrent tous en secret, assis autour d'une table, se lancent le lendemain publiquement les pires injures à la tête. Tout commentaire est superflu !
Le Club Bilderberger est composée de 120 magnats de la haute finance d'Europe de l'Ouest, des Etats-Unis et du Canada. Ses buts principaux, formulés par le prince Bernard, sont l'institution d'un gouvernement mondial et d'une armée globale sous le couvert de l'ONU. On l'appelle aussi le "Gouvernement Invisible". Un comité consultatif composé d'une commission de direction (avec 24 Européens et 15 Américains) décide des personnes à inviter à leurs rencontres.
Seuls sont invités ceux qui ont fait preuve d'une indéfectible loyauté dans les intrigues menées par les Rockefeller et les Rothschild. Cependant, toutes personnes présentes ne sont pas des "initiés", elles peuvent être aussi seulement des représentants d'un groupement d'intérêts ou simplement d'autres personnes. 

Voici une liste de quelques représentants in-ternationaux les plus importants qui sont, ou ont été actifs :


Agneli Giovanni patron de Fiat Brzezinski Zbigniew président de la Commission trilatérale et agent Rockefeller le plus important.
Bush George ex-chef de la CIA, ex-chef du CFR, ex-président des Etats-Unis, membre du Comité des 300. Carrington Lord membre du Comité des 300, des Kissinger Associates, ex-président de l'OTAN. Dulles Allen ex-chef de la CIA Clinton Bill président des Etats-Unis, membre du CFR et de la Commission trilatérale Ford Henry II. Gonzales Felipe secrétaire général du parti socialiste espagnol et, plus tard, Premier ministre Jan-kowitsch Peter Kennedy David Kissinger Henry aussi membre de la loge franc-maçonnique P2 italienne. Luns Joseph ex-secrétaire général de l'OTAN. Lord Roll of Ipsden ex-président du S.G. Warburg Group Plc.
Mc Namara Robert Banque mondiale. Martens Wilfried ex-Premier ministre de Belgique, membre du parti politique CVP. Palme Olof était aussi membre du Comité des 300. Reuther Walter P. Rockefeller. David Rockefeller, John D. Rockefeller Nelson Rothschild.
Baron Edmund de Tindemanns Jan ex-Premier ministre de la Belgique. Warburg Eric D. Warburg Siegmund. Wörner Manfred OTAN et beaucoup d'autres...
- Noms tirés de : "The Spotlight" : Bilderber-ger Report, septembre 1991 ; F. William Engdahl : "Mit der Ölwaffe zur Weltmacht", p.366 ; Politisches Lexikon von C.O.D.E. Nr.1/1 et C.O.D.E. Nr 9/1992 ; Stan Deyo : "The Cosmic Conspiracy" (La Conspiration Cosmique) .
La Commission trilatérale
Cette organisation secrète fut créée en juin 1972 par David Rockefeller et Zbigniew Brzezinski, notamment parce que les organisations bien établies, telles que les Nations unies , n'allaient pas assez vite pour mettre en place le "Gouvernement mondial unique". Les "Big Boys" voulaient que "ça bouge". Cette organisation élitaire a pour but de réunir dans un seul pool les puissances de pointe des géants de l'industrie et de l'économie, c'est-à-dire des nations trilatérales des Etats-unis, du Japon et de l'Europe de l'Ouest, elle vise à créer, une fois pour toute le "Nouvel Ordre mondial". Cette organisation permet à l'élite venant de diverses branches de la franc-maçonnerie de se rencontrer à une échelle mondiale pour collaborer à un travail secret ; elle doit aussi élargir l'influence politique des "Bilderberger". La plupart des membres européens avaient des contacts avec les Rockefeller pendant des années. 

Cette organisation se compose d'environ 200 membres qui, contrairement aux Bilderberger, sont permanents. La "Commission trilatérale" contrôle avec les membres du CFR toute l'économie des Etats-Unis, la politique, l'appareil militaire, le pétrole, l'énergie ainsi que les médias. Ses membres sont, entre autres, des patrons de multinationales, des banquiers, des agents immobiliers, des économistes, des politiciens, des avocats, des éditeurs, des dirigeants syndicalistes, des présidents de fondations et des éditorialistes.


Le Club de Rome
Le "Club de Rome" regroupe, d'après Ovin Demaris ("Dirty Business"), des membres de l'establishment international de 25 pays (soit une cinquantaine de personnes). Il fut créé par le clan Rockefeller (dans leur propriété privée à Bellago, en Italie). Ce sont eux qui le financent encore aujourd'hui. Son principal but est aussi de créer un gouvernement mondial en s'appuyant sur l'élite. Il a, de plus, élaboré une religion unique mondiale et a fait croire dans les médias à une "crise de l'énergie" et à un surpeuplement de notre planète. ( d'après le livre écrit par le président du Club de Rome : le Dr Aurelio Peccei "L'Humanité à la croisée des chemins", écrit sous forme de dialogue. Note du C.A.R.L.
D'après William Cooper, (ex-agent de la Naval Intelligence, service secret de l'US Navy) le "Club de Rome" aurait développé le virus du SIDA (avec l'antidote correspondant, bien sûr) et l'aurait répandu dans les populations pour introduire le grand programme d'assainissement des races en vue du gouvernement mondial de l'élite (dans le livre de William Cooper "Behold a Pale Horse", vous trouverez des faits et noms précis se rapportant au SIDA). 


"Je tiens à préciser que nous avons aujourd'hui la preuve scientifique que le SIDA n'est pas un virus, mais bien un Syndrome Immunitaire Déficient Acquis, provoqué par l'inhalation d'une drogue dans les club homosexuels américains entre les années 1970 et 1981. Tout comme nous savons également que ce même syndrome est apparu en Afrique à la suite d'une campagne de vaccination massive contre la polyo, ordonnée par l'OMS."

Les Nations unies
Lors du congrès des Francs-Maçons du 28 au 30 juin 1917 à Paris, ceux-ci décidèrent de principes directeurs qui furent aussitôt votés : ce fut l'heure de naissance de la Société des Nations qui vit le jour en 1919 à Genève. Les Nations unies naquirent de cette Société des Nations en 1945 à San Francisco. Cette institution créée par les Illuminati représente la plus grande loge franc-maçonnique du monde où doivent se réunir toutes les nations. Ainsi qu'il est écrit dans l'article 4 de Machiavel, ses fondateurs furent les instigateurs des guerres menées durant ces deux derniers siècles.

Quelle ironie du sort de voir, de nos jours, les hommes de toutes les nations demander aux Nations unies d'aplanir les problèmes, d'arbitrer les guerres et d'y mettre fin ! Pour les peuples, l'ONU est l'ami sur lequel ils peuvent compter pour qu'il "prenne les choses en main".

Lors de sa fondation, au moins 47 personnes parmi les délégués américains présents étaient membres du CFR dont David Rockefeller. Il saute aux yeux que l'emblème de l'ONU est un symbole franc-maçonnique. Le globe des Nations unies et la forme circulaire du sceau des USA avec l'inscription "Annuit coeptis" ("notre entreprise, en fait, notre conjuration, est couronnée de succès") et en dessous "Novus Ordo Seclorum" ("Nouvel Ordre mondial") montrent le but poursuivi : celui d'une hégémonie mondiale.

Les 33 parcelles du globe des Nations unies et les 33 pierres de la pyramide représentent les 33 degrés du "Rite écossais" des francs-maçons. Le chiffre 13 qu'on retrouve dans les 13 épis à gauche et à droite du globe, dans les 13 marches de la pyramide et dans les 13 lettres des deux mots "Annuit Coeptis" est le chiffre juif de la chance. Ce chiffre 13 est le chiffre le plus important chez les francs-maçons et a différentes significations.
Jésus avait douze disciples et fut lui-même le treizième. Dans la cabale, en numérologie, ce chiffre 13 symbolise la transformation, l'alchimie, la renaissance, le phénix qui renaît de ses cendres, la connaissance des mystères et donc la faculté de matérialiser ou de dématérialiser, c'est-à-dire, la faculté de créer à partir de l'éther. Nous avons, de plus, sur le verso du sceau américain le phénix (l'aigle) qui symbolise le chiffre 13, la transformation. Ses ailes ont 13 plumes, ses griffes à droite ont 13 flèches et celles de gauche serrent un rameau de 13 feuilles. Au-dessus de lui se trouve l'inscription "E Pluribus Unum" ("Du multiple à l'un") composée de 13 lettres, surmontée de 13 étoiles présentées sous la forme d'une étoile de David, et sur sa poitrine la bannière aux 13 rayures qui repré-sentent les 13 Etats fondateurs.
Remarque : les stations d'essence Dea des "Centrales électriques de la Rhénanie-Westphalie" (RWE) ont pour symbole une pyramide inversée avec 13 rayures. Une autre station d'essence aux USA s'appelle "76". 7+ 6 = 13. Vous trouverez des centaines d'exemples si vous vous donnez la peine d'examiner les symboles des firmes, les produits, la publicité à la TV, les armoiries d'Etats, les drapeaux, etc. Le plus grand lobby franc-maçonnique aux USA, Procter & Gamble, contient 13 lettres et son emblème est un des plus vieux symboles franc-maçonniques : l'homme à la barbe entouré d'un cercle avec 13 étoiles devant lui. (Vous trouverez plus d'informations sur l'interprétation des symboles dans "Die Insider" de Gary Allen ou dans la littérature franc-maçonnique).
Ce sont les organisations les plus importantes parmi celles que nous connaissons qui touchent à l'économie, à la politique et au capital et qui veulent ériger un "Gouvernement mondial unique".

Un groupe qui est pourtant d'une importance capitale et qui poursuit le même but mais que j'ai passé jusqu'ici sous silence, est l' EMPIRE ROCKEFELLER. Il a été traité déjà suffisamment dans les deux livres de Gary Allen. Cet empire Rockefeller est la principale source de financement du CFR, de la Commission trilatérale et du Club de Rome.

Le complot contre les Juifs, boucs-émissaires des Illuminatis.

Le Protocole des Sages de Sion/Zion, ne fut pas écrit par un ou des Juifs. Les origines de la rédaction de ce document remonte loin, semble-t-il, dans l'histoire humaine. Parce que la politique des Directeurs des Illuminatis est de travailler dans l'ombre, et de ne jamais permettre à quiconque, si possible, de les identifier ou de prouver leurs relations avec les forces révolutionnaires, il fut décidé, en 1893, de transformer le document trouvé à Rastibon en 1785 de manière à ce que les soupçons soient portés plutôt sur les Chefs du Mouvement Révolutionnaire Juif en Russie, que sur les Directeurs des Illuminatis.

Donc, en 1900, les Illuminatis s'organisèrent pour transformer le Plan original de 1785 afin que celui-ci serve leurs buts et leurs objectifs. Après avoir terminé les transformations qui portaient le monde à croire que les Juifs complotaient pour obtenir la domination mondiale en accord avec la Politique contenue dans le Sionisme Politique, ils s'arrangèrent pour que le Plan soit placé dans les mains de Sergyi Nilus, historien et écrivain russe des années 1900.

Ce Plan qui faisait état d'un complot organisé pour détruire toutes les formes de Nationalisme, ainsi que la Chrétienté, et qui renfermait, comme but ultime, celui d'obtenir le contrôle absolu de toutes les richesses, les ressources naturelles et la main d'oeuvre du monde entier afin d'amener au Pouvoir, un "Âge Messianique", fut publié tout d'abord par le Professeur S. Nilus en 1905 sous le tire évocateur : "Le Péril Juif" (The Jewish Peril), puis, par la suite, sous le titre "Le Protocole des Sages de Sion", écrit par Victor E. Marsden, et publié à Londres en 1921 par la Britons Publishing Society.

D'ailleurs, en 1893, lors d'une réunion, les Directeurs des Illuminatis avaient décidé de se servir du peuple Juif comme bouc-émissaires de leur Plan. Ce fut la raison pour laquelle ils planifièrent, par financement secret, la Guerre Américano-Espagnole de 1898 afin de donner à des Juifs le contrôle de l'Industrie du sucre à Cuba ; celles des BOERS de 1899 afin de donner à ces derniers le contrôle des Mines de Diamant et des champs aurifères africains ; celle de 1904 qui opposa la Russie et le Japon afin d'affaiblir le gouvernement des Tzars, et l'économie russe pour pousser le peuple à se révolter en 1905 ; ce qui d'ailleurs se produisit comme prévu.

Ainsi les Juifs étant blâmés comme étant les auteurs, les responsables de la Conspiration Mondiale, les Illuminatis acquirent par conséquent la certitude que la vague d'antisémitisme créée en France & en Russie, laisserait aux Directeurs des Illuminatis, le champ libre pour poursuivre avec le reste des Plans prévus renfermant les Révolutions et les Guerres du XXième siècle sans être suspectés outre-mesure.

Subversions/Corruptions des Masses en 10 Étapes

Les 10 étapes de la Subversion/Corruption des Esprits en Occident, se veulent une vue aussi réaliste que possible sur la manière que les puissants s'y sont pris depuis au moins une quarantaine d'années pour corrompre la Jeunesse Occidentale, pour créer un Nouvel Idéal sur les cendres des Institutions Religieuses, Politiques et Sociales, de même qu'elles représentent un aperçu des étapes qui restent à franchir avant l'établissement du Gouvernement Mondial.

Ces 10 étapes suffisent à nous faire mieux comprendre dans le quotidien, comment ces puissants s'y prennent pour détruire une Nation, dans tout ce qu'elle avait de Valeurs.

Les Illuminatis, à travers leurs Agenturs, réussissent à pousser une Nation à Apostasier, de même qu'à accepter, bon gré malgré, l'Idéal du Gouvernement Mondial dont nous n’avons absolument pas besoin.

1 - AMPLIFIANT LES INSATISFACTIONS naturelles existant chez chaque personne ; c'est-à-dire, en prenant chacun des interdits imprimés dans (l'inconscient collectif), ainsi que les frustrations normales : pour les exagérer au point de les rendre insupportables à chacun ; tout cela sous le prétexte fabriqué que les frustrations seraient quelque chose d'anormales pour l'Homme nouveau, l'Homme moderne.

2- CRÉANT LA CONFUSION DES ESPRITS chez la jeunesse en identifiant entre autre, (Amour à Sexualité), (Autorité à contrainte), (Liberté à satisfaction de toutes les tendances instinctives), (Spirituel à science des pouvoirs occultes). Cette confusion, s'imprégnant sournoisement dans l'esprit de la Jeunesse et des gens de tout âge par la (Musique Subliminale entre autre), aura pour conséquence première, de se répercuter dans tout ce qui compose les habitudes culturelles et sociales ; ce qui, immanquablement, fera éclater ces mêmes habitudes à plus ou moins long terme.

Ainsi sera-t-il possible de voir s'opérer, des changements appréciables dans la mode (celle-ci s'identifiant de plus en plus au modèle " Jeunesse-Sexualité-Violence " ;

des transformations notoires dans les comportements (beaucoup d'hommes prendront une allure féminine et vice-versa pour les femmes) ; l'affaiblissement généralisé de la pratique religieuse et l'augmentation des sectes et des pratiques occultes, l'éclatement des rôles chez l'hommes et la femme (ce qui entraînera, automatiquement, la chute de la famille traditionnelle, qui cédera la place à la famille monoparentale ;

l'augmentation de divorces et d'avortements ; l'augmentation de la délinquance et des maladies vénériennes (plus personne N'ayant de points de références stables) ;

 une conception nouvelle du cinéma (l'idéal du nouvel Homme et de la nouvelle Femme, l'exploitation du thème "extra-terrestre" ;

 l'émergence des drames fantastiques et du thème de l'occultisme, etc.) ;

 les programmations nouvelles de la radio et de la télévision (par exemple, les émissions pour enfants tournés vers le thème "extra-terrestre" ;

 celui des pouvoirs psychiques et l'exploitation des rôles nouveaux entre les hommes et les femmes, etc. ;

 l'abondance de la littérature érotique et occultes, etc. Une fois une telle vague de permissivité établi dans l'esprit des populations, il sera donc possible de proposer quoi que ce soit, sous le couvert du Modernisme, qui ira à l'encontre des Traditions, et de pousser ces mêmes populations, à prendre prétexte du « Respect des Droits de l'Individu » pour contester, et se révolter : contre tout ce qui peut aller à l'encontre de la Nouvelle Conception de l'Homme Libre & Moderne.

En d'autres mots, rendre normal ce qui hier était interdit, et rendre anormal ce qui constituait les bases les plus solides de la Religion, de la Culture et de la Société.

3- COMBLANT LES TENDANCES ET LES BESOINS INSTINCTIFS de chaque personne, si possible, tels : l'Oisiveté, la Sexualité, la Drogue et l'Alcool, (la Désobéissance et la Révolte), (la recherche du Merveilleux et du Fantastique dans l'exploitation des Sciences et des Croyances Occultes). Le fait de combler pour l'immédiat et dans l'immédiat certains des instincts moteurs des individus, provoquera immanquablement chez ceux-ci, un relâchement de leur esprit de Vigilance, un affaiblissement de leur caractère et de leur tempérament : de leur personnalité en général ; ce qui sera propre à placer ces mêmes individus, à plus ou moins long terme, dans un état de dépendance chronique.

En d'autres termes : "FABRIQUER DES ENFANTS GÂTÉS POUR MIEUX LES ASSERVIR".

Cette création de la "Société du Loisir" aura donc pour but d'orienter tous et chacun vers le Loisir sous toutes ses formes :

 le rêve, l'évasion, le goût du plaisir permanent menant vers le rejet de toute responsabilité personnelle et de toute réalité quotidienne, ce qui entraînera la haine du travail et des autorités en général. Ainsi, en fabriquant, par la publicité, l'obligation de se détendre, d'être COOL, la Jeunesse, sans expérience du vécu, sans connaissance de la vie, menée plus par l'impulsion et la révolte plutôt que par la Prudence, se détruira d'elle-même sans prendre garde, et ne représentera plus, par conséquent, de danger pour l'imposition du Gouvernement Mondial.

4- DONNANT UNE ORIENTATION À LA RÉVOLTE par le fait d'identifier faussement les contraintes à la "Liberté de la Jeunesse" c'est-à-dire :

 en falsifiant les définitions "Famille-Parents-Couples", signifiera Esclavage de la Femme, et non plus, Amour ;

 "École-Professeur", se référera à Apprentissage de la Répression Traditionnelle, et non plus, acquisition du savoir, de l'autonomie et des responsabilités ;

 "Gouvernement - Responsable du Pouvoir Politique" voudra dire, Dictature de la Liberté Individuelle, et non plus, Gérance de l'Etat pour le Bien-être de la Collectivité ;

 le "Militaire" sera apparenté à Abrutissement des Individus, et "Police", à Répression des populations, et non plus, à "Protection de la Collectivité". Ainsi toute Autorité sera représentée comme étant un interdit à la liberté d'expression de tout individu. En détruisant de cette manière les Valeurs Spirituelles et Morales des populations, il deviendra donc possible par la suite, de suggérer n'importe quoi, y compris les Mythes les plus invraisemblables tout simplement parce que les barrières auront été détruites.

5- ISOLANT L'INDIVIDU POUR MIEUX L'ASSERVIR après avoir détruit la majeure partie des points de repères traditionnels et les fondements sur lesquels s'appuient les populations pour maintenir une stabilité sociale, ceux qui se trouvent derrière la musique subliminale, pousseront les individus à développer une conception individualiste du monde au détriment de la conception collective. Ainsi, l'on verra apparaître des contestations et des révoltes un peu partout à-travers l'Occident Chrétien. À partir des Universités et des Collèges, et sous le prétexte du "Droit à la Liberté d'Expression Individuelle", il y aura, entre autre des revendications pour les Droits de la Femme, le Droit à l'avortement, le Droit à l'amour libre (peace & love), le Droit aux mariages libres, le Droit des enfants, le Droit à l'homosexualité, le Droit à la pornographie (sous prétexte d'œuvres d'art), le Droit des minorités ethniques, le droit des Détenus. En d'autres mots, le DROIT à tout ce qui est interdit dans la Société Traditionnelle.

En définitive, tant par la facilité qu'il aura à satisfaire chacun de ses désirs, que par les influences destructrices que cela lui apportera, celui qui représentait l'espoir de la Nation, sera poussé à un isolement de plus en plus grand, à une conception du monde privilégiant l'individualisme; ce qui donnera un Monde sans Amour où évoluera un Homme-mort prêt à accepter n'importe quoi pour ne pas être seul. qui n'existe pas, car le Pouvoir du plus fort régit le monde, sera mûre pour accepter sans résistance le Nouvel Idéal qui lui sera présenté comme étant l'unique solution réaliste et raisonnable à tous les problèmes de l'Humanité.

6- CRÉANT UN NOUVEL IDÉAL basé, pour chacun, sur la libre satisfaction de tout ce qui doit composer le mythe de la "Nouvelle Liberté". Cet Idéal irréalisable de Liberté pourra assez facilement se traduire par permissivité. Toutes les pensées et tous les comportements devront être respectés dans la Société dite Moderne c'est-à-dire que tout ce qui était considéré comme étant immoral et amoral dans la Société Traditionnelle et Religieuse, devra être considéré comme étant normal, accepté librement, et respecté au nom du Droit à la Libre Expression de tout Individu dans la Nouvelle Conception de la Société de l'Avenir. En ce sens, le Droit de l'Individu sera privilégié au détriment du Droit de la Collectivité, donc de la Société. Par conséquent, tout ce qui composait la dimension de la Charité sera détruit pour favoriser celle de l'égoïsme et de l'égocentrisme. La jeunesse, de plus en plus désabusée, ne sachant pas que le Droit est un mythe, quelque chose les ficelles qui faisaient de l'Homme un être collectif, social, seront brisées pour créer un Homme individualisé, et isolé.

7- RENDANT TOUT INDIVIDU DÉPENDANT DE CE NOUVEL IDÉAL où ce n'est plus le travail de la Collectivité qui construit la Société, mais le travail de l'Individu qui donnera une Identité à la Société. En ce sens, diviser les individus les uns par rapport aux autres, et satisfaire les désirs instinctifs, rendra les Hommes mûrs pour l'établissement d'une " Dictature Absolue basée sur le Pouvoir de L'individu. "

8- DÉTRUISANT L'ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE;

1) En encourageant les Responsables et les Fidèles, à la désobéissance en prenant pour prétexte, l'affirmation de l'individu, et son Droit à plus de liberté personnelle.

2) En identifiant Église à "Puissance Économique/Endoctrinement des Individus".

9- CRÉANT UNE CRISE ÉCONOMIQUE, POLITIQUE ET SOCIALE dans le but de détruire l'indépendance de tout Groupe et de tout individu. Ceci pourrait se produire à partir de la fabrication d'une Crise Financière : par la hausse exagérée des taux d'intérêt qui provoquerait faillites sur faillites, de même que par une hausse des produits de consommation de première importance. Ces hausses combinées à un taux de chômage dramatique dans tous les secteurs de la Société, finiront par pousser les populations à l'exaspération, à la révolte, puis à la guerre civile, celle-ci permettant l'élimination de tous les ennemis au Futur Pouvoir sous le couvert de massacres incontrôlés. Cette crise, suffisante pour déstabiliser tout Gouvernement, pourra créer le chaos nécessaire à l'établissement d'une Dictature Mondiale.

10- CRÉANT UNE CRISE ALIMENTAIRE, c'est-à-dire, une crise des Besoins Essentiels à la Survie Biologique de l'espèce humaine. De cette manière, il deviendrait possible de forcer tout individu isolé (parce que n'ayant plus de base Spirituelle ou Morale) à accepter le "Nouveau Gouvernement et sa Philosophie" dans le but d'assurer, au moins, sa propre survie biologique. Car où trouver des denrées alimentaires lorsque le "Nouveau Pouvoir" se trouve être seul détenteur de toutes les réserves alimentaires et de tous les grains de semence ?

Enfin, la crise pourrait suivre le scénario suivant : par la prise de contrôle économique de toutes les compagnies produisant des produits alimentaires ; Par la prise de contrôle de tout ce qui permet les cultures agricoles (grains de semence, engrais chimiques, et grains servant à nourrir le bétail) ;

Par la destruction systématique de toutes les réserves alimentaires et de céréales appartenant à des intérêts privés ou à certains Gouvernements peu intéressés à un Pouvoir Mondial ;

Par l'établissement universel d'une carte d'Identité Mondiale délivrée uniquement à ceux reniant toute Foi en Dieu. Une carte permettant toutes les opérations économiques étant faites aujourd'hui avec du papier-monnaie. Cette nouvelle carte qui remplacera toutes celles existant en ce moment, sera imposée."

"On les reconnaîtra à leurs fruits."

On peut dire, en principe, que plus on monte dans la "pyramide", (dans la hiérarchie) où les vrais secrets sont gardés, plus l'état d'esprit s'inverse si on le compare à celui des premiers degrés.

Est-il encore besoin de démontrer à qui que ce soit que nous vivons dans un monde où toutes les valeurs sont inversées, où le bien est écrasé et le mal idolâtré ?

L'éducation de nos enfants est appauvrie, quand elle n'est pas purement et simplement inexistante. Les programmes télés qui font le plus d'audience, sont les émissions les plus vides de sens. Les publicités incitant aux crédits, poussant à la surconsommation de produits toxiques, inutiles, de médicaments, créant toujours plus de faux besoins. Les vidéos sur Internet avec le plus de vues, sont les vidéos les plus débiles, visant à distraire, à empêcher de penser, de réfléchir. Les célébrités les plus suivies et admirées, sont généralement les plus dépravées, sans vraies valeurs morales et spirituelles; La majorité des réseaux sociaux sont des pages basées sur les ragots, le voyeurisme, les moqueries, la vulgarité, les insultes ou autres futilités, et qui plus est, d'une pauvreté culturelle et intellectuelle indescriptible. Les médiats les plus regardés et partagés, sont les plus corrompus ayant pour mission de nous désinformer, nous manipuler, instaurer un climat de peur permanent, nous diviser, nous haïr.

Cessons une bonne fois pour toutes d’être les jouets “consentants” de cette caste d’oligarques. Reprenons notre destin en main et rendons à l’humain sa dignité. Nous seuls pouvons changer le monde, il n’y aura aucun sauveur de l’humanité envoyé par Dieu ou quiconque d’autre, pas d’homme providentiel, car nous seuls possédons ce pouvoir.

Il est important que chacun d'entre nous sache que ce groupe qui manipule la politique mondiale depuis quatre siècles, a pour nom : "COMPAGNIE DE JÉSUS". Une société secrète dissimulée sous l’apparence d’une congrégation de prêtres plus connus sous le nom de "Jésuites".

La "Compagnie de Jésus" est la société secrète la plus structurée et sans doute la plus active que n'importe quelle autre sur terre. C’est, sans nul doute, le seul groupe qui ait réellement des pouvoirs occultes concentrés et efficaces. Contrairement à ce que la plupart des gens croient, les Jésuites sont un ordre ecclésiastique dédié principalement à l’éducation de la jeunesse et tout particulièrement, à celle issue de la bourgeoisie. Nous ne parlons pas du père jésuite de base, assez sympathique au demeurant, que vous avez pu croiser dans un collège, une organisation sociale ou un centre éducatif. Non, nous parlons des initiés, les Profès du grade du 4ème Vœu. C’est parmi eux que sont recrutés le gratin de la cour luciférienne, les véritables Illuminati.

Les chefs des Illuminati sont des Jésuites d’un grade supérieur.

Les Jésuites ont fondé le célèbre ordre des Illuminés de Bavière qui est devenu un leurre pour amateur de curiosités initiatiques. Si cet ordre était vraiment une société secrète, vous ne le connaîtriez pas, car ce qui est vraiment secret doit demeurer secret. Par contre, l’ordre intérieur des Jésuites est une véritable société secrète. Et vous n’en connaissez rien, ni vous, ni aucun soi-disant ésotériste. Lisez les livres d’occultisme et tout ce qui touche aux sociétés secrètes, et vous n’en trouverez tout au plus qu’une timide allusion.

Lorsqu’on explique à des gens qui se gargarisent avec le complot des Illuminati que tout repose sur la société des Jésuites, il y a comme un flottement. Les gens ont été conditionnés à ne voir dans les Jésuites qu’un groupe de prêtres en noir inoffensifs. C’est l’image que les Jésuites ont voulu donner, afin qu’en les prenant pour des religieux, au demeurant parfaitement repérables, on ne puisse imaginer à quel point leur duplicité dépasse les normes. Chez eux, tout est paradoxal et extrême. Nous parlons des Jésuites des hauts grades car, encore une fois, les Jésuites de la base ne sont pas initiés aux secrets de l’ordre, quoiqu’ils forment un bataillon de soldats obéissants prêts à remplir n’importe quelle mission. On ne recrute qu’un seul initié sur quarante candidats qui, écoutez bien, ont été préparés pendant quinze ou vingt ans !

Avec eux, le paradoxe est la règle. Les Jésuites se font passer pour des faux-jetons pour comploter à l’aise. Ils sont experts dans de nombreux domaines de pointe. Ils sont pauvres avec les pauvres et riches avec les riches. Mais ils peuvent faire exactement le contraire que ce qu’on les croit occupés à faire. Depuis quatre siècles, ils ont pris à la fois l’Église catholique et la Franc-Maçonnerie en otage pour faire avancer leur grand projet : le Grand Œuvre. Le nouvel ordre mondial est leur invention. Dans cette période de l’âge noir, la destinée des peuples est sous leur contrôle. Aucune révolution ni guerre ne sont déclenchées sans eux. En quatre siècles, ils ont été bannis 73 fois d’à peu près tous les pays, tant ils causaient de zizanies et de problèmes politiques. Mais pour mieux le comprendre, revenons un moment sur leur histoire.

Ignace de Loyola a fondé l’ordre des Jésuites – la Compagnie de Jésus au XVIe siècle pour en faire une "armée théoriquement au service de Rome". Je dis bien de Rome et non de l’Église qui devint leur outil de conquête. C’est une super inquisition pour les temps modernes ; une milice pour convertir les peuples ou tout au moins pour ramener les grandes religions mondiales dans le sein de Rome à travers l’œcuménisme, lorsque la conversion s’avère impossible. C’est pourquoi cette société s’appelle Compagnie et que son chef porte le titre de Général. Les fondateurs de la SS s’inspirèrent de l’ordre jésuite, et les services secrets internationaux y ont leurs racines. Mais nous verrons que les nazis ne furent que les marionnettes de leurs parrains bien plus malins.

Au début, il fallait contrer la Réforme de toute urgence, et sauver le Vatican d’une débâcle annoncée. Avec génie, Ignace de Loyola tira profit de cette situation critique pour l’Église afin de se placer en tant que défenseur de la Foi contre les " parpaillots et les hérétiques " contre lesquels les Dominicains semblaient incapables de lutter.

Dès sa fondation, l’ordre se répand sur la terre, d’abord en Inde, puis au Japon et en Chine. De Chine, les Jésuites sont passés au Tibet, sans doute les premiers – et l’on verra l’importance de cette pénétration clandestine. À chaque étape, ils se fondent dans la foule « comme des poissons dans l’eau ». Cette formule de Mao Tsé Toung, fut empruntée aux Jésuites, ses véritables maîtres. Et l’avancée continue durant le XVIIe siècle. Ils apparaissent en Amérique du Sud, en Afrique, et dans tous les pays du monde. En un siècle, ils sont partout, derrière les tentures de tous les palais. À chaque étape, ils s’incrustent profondément dans la culture locale allant jusqu’à se déguiser en sannyasin, en Inde, et en mandarin confucianiste, en Chine. Ils ne s’en cachent d’ailleurs pas car la dissimulation et l’infiltration font partie de leurs devoirs. Sur des gravures chinoises représentant des mandarins aux ongles longs et aux moustaches tombantes, on aurait du mal à identifier des pères jésuites, à moins d’un détail comme ce crucifix volontairement disposé dans un coin du décor. Au Tibet, ils disparaissent dans les lamaseries, mais réapparaissent au XIXe siècle en tant que… maîtres de la Grande Loge Blanche ! Vous avez compris l’astuce ?

Cela n’étonnera que les naïfs qui croient aux contes de fée de la Théosophie façon new age. Comment imaginer que la Grande Loge Orientale soit entre les mains de ceux qui tiennent également le Grand Orient sous leur coupe ? Mais, c’est ainsi. Les Jésuites ont investi le Tibet, et n’en sont jamais repartis.

Vous voyez le topo ? C’est pourquoi aujourd’hui encore, ils financent le bouddhisme tibétain – ils paient directement le salaire des lamas – après avoir lancé la Chine communiste contre le Tibet. Toujours « diviser pour régner ». Car, la Chine est l’une de leurs places fortes, et le communisme est leur cheval de Troie. Tout cela est dit en raccourci, mais le chercheur motivé en découvrira les preuves s’il y consacre un peu d’efforts. Car rien n’est caché lorsqu’on sait lire les livres de propagande sur le lamaïsme, par exemple.

Qui sont ces êtres pour détenir une telle puissance ?

Contrairement à l’immense majorité des êtres humains, ils ont un projet de grande envergure, des moyens financiers et intellectuels considérables, et une discipline de fer. C’est une Gestapo avec des pouvoirs occultes en plus. Imaginez une milice de SS déguisés en prêtres, et qui sévissent depuis quatre siècles, cela doit finir par donner des résultats, n’est-ce pas ? Ils ont un système de développement occulte qui les rend totalement déterminés et obéissants. Ce système de conditionnement psychique est caché dans le sens ésotérique des Exercices Spirituels d’Ignace de Loyola qui fut un initié investi par l’esprit de Mars. C’est la conquête du monde derrière le masque de la religion.

Les Jésuites mènent une guerre terrible depuis plusieurs siècles, et tous les conflits ont été directement ou indirectement déclenchés par leur volonté avec le soutien financier de leur généreuse banque, rien moins que l’honorable maison Rothschild. Ce sont les Rothschild qui ont financé les Illuminés de Bavière, et encore les Rothschild qui offrent des cadeaux somptueux aux Jésuites, tel le château de Chantilly. L’origine de la fortune des Jésuites est inconnue, mais si on cherche un peu du côté de la mafia italienne, alors tout s’éclaire, et l’on réalise que les fils d’Ignace de Loyola sont les plus grands trafiquants de drogue et de chair humaine de ce coin du système solaire. Je m’excuse si tout cela sonne un peu comme du David Icke qui voit des reptiliens partout, mais le temps est venu de dire les choses. À chacun d’en faire ce qu’il veut, soit pour rejeter, soit pour comprendre.

Lorsqu’on parle de la puissance des Illuminati, on pense souvent à des financiers internationaux comme les Rothschild, mais on n’évoque jamais l’importance des Jésuites.

Au XIXe siècle, les Jésuites lancèrent la « mode » de l’antisémitisme afin qu’on rejette la responsabilité de leurs turpitudes sur les juifs. Les premiers pamphlets et les écrits de l’idéologie antisémite ont été rédigés par des jésuites qui deviendront ultérieurement des militants de l’antiracisme. N’oublions pas qu’ils sont toujours des deux côtés à la fois.

Diviser pour régner.

C’est pourquoi, on pense que les Protocoles des Sages de Sion ont été mis en circulation par les Jésuites pour détourner l’attention vers les juifs qui sont devenus un bouc émissaire idéal en raison des juifs célèbres qu’on retrouve aux commandes du système jésuito-illuminati.

Pourtant, les juifs de base ne sont pas responsables si des milliardaires et des élites sionistes trempent dans la combine. Nombre de juifs doivent se demander ce qui leur vaut autant de succès dans les médias, la finance ou le monde du spectacle. Ils devraient quand même se méfier de leurs parrains et de ces familles puissantes comme les Rothschild qui n’hésitèrent pas à sacrifier leurs congénères durant la dernière guerre mondiale. Car, quoiqu’en disent les révisionnistes, les juifs ont souffert sous le joug jésuito-nazi même si cela ne leur permet pas de s’attribuer le monopole de la souffrance. Rappelons que les Rothschild n’ont perdu aucun des leurs ni souffert du moindre harcèlement depuis l’apparition de l’antisémitisme moderne. On prétend même qu’ils ont financé le régime nazi, lequel entretenait, au demeurant, d’excellents rapports avec le mouvement sioniste. Quoi qu’il en soit, nous ne développerons pas maintenant cette question fort épineuse qui exige du recul et des connaissances que l'on ne trouve pas dans les livres d’histoire.

La cause politique des atrocités révolutionnaires et des régimes totalitaires s’explique par la politique des Jésuites-Illuminati qui ont été de tous les côtés, trahissant et faisant massacrer leurs opposants sans relâche, assassinant des rois et des chefs d’état, depuis Henri IV jusqu’à Kennedy.

Et les services secrets ? Qu’il suffise de savoir que le responsable au Vatican des contacts avec la CIA est un jésuite, le cardinal Dulles, le petit-fils du fondateur de la CIA ! Les secrets des reptiliens restent en famille.

Comment peut - on s’appeler « Compagnie de Jésus » et poursuivre un dessein si contraire à la foi chrétienne ?

Cette question démontre notre naïveté. Nous n’avons toujours pas compris que si l’on veut atteindre un but sur le long terme, il faut agir au nom de Dieu et du Bien, en laissant croire aux meilleures intentions du monde. Le loup sait qu’on lui ouvrira la porte s’il se met de la farine sur le museau, et s’il se présente en bêlant des paroles de paix et de fraternité. Il connaît la réaction des hommes dès lors qu’on leur parle gentiment et qu’on vient pour les aider. C’est par le « bien » qu’on trompe vraiment l’humanité, et non par les explosions éphémères de force brutale. Le meilleur camouflage, c’est le masque de la religion car l’être humain est un enfant qui ne peut percer une telle malice. Cette candeur humaine est d’ailleurs la preuve de notre bonté originelle, mais cette bonté s’accompagne d’une stupidité indécrottable. Les bons sentiments, l’humanitarisme, le progrès scientifique et social, voilà les meilleures armes des Jésuites. Pourtant, lorsqu’on suit leur action à la trace, il n’y a que des larmes et du sang, depuis le massacre des Indiens d’Amérique jusqu’à la boucherie de Pol Pot, en passant par les purges de Staline et les massacres de la révolution culturelle de Mao. C’est signé.

Chaque fois, les Illuminati - Jésuites sont à l’arrière-plan, et si l’on ne comprend pas la raison d’un génocide, eux la connaissent. C’est toujours « Pour la plus grande gloire de Dieu », selon leur folle devise dont l’application pratique exige que « la fin justifie les moyens ». Quelle drôle d‘idée de vouloir ajouter de la gloire à Dieu ?

Quel est ce dieu qui aurait besoin qu’on lui ajoute des conquêtes terrestres ? On a compris qui il est.

Comment la Franc - Maçonnerie est-elle tombée sous leur contrôle ?

Rien de plus simple. Ils entrent dans une organisation comme le ferait n’importe quelle personne intéressée, et une fois dans la place, ils deviennent les meilleurs et les plus dévoués, jusqu’à prendre naturellement les commandes de l’organisation qu’on leur livre les yeux fermés tellement ils sont devenus indispensables pour l’administration, les finances, etc. Cela devrait éveiller l’intérêt des membres de groupes qui ont pressenti que leur mouvement avait mystérieusement dévié depuis son origine. C’est souvent « signé Ignace ». Censure et manipulation des écrits originaux, ligne stalinienne du parti avec instauration de la langue de bois, manœuvres politiciennes, luttes de pouvoir, immobilisme ou au contraire activisme, transformation insidieuse de la doctrine initiale… les Jésuites instillent leurs manières dans l’organisation et le tour est joué.

Leur action est devenue aujourd’hui plus occulte que dans le passé. Leur puissant égrégore « magique » peut se greffer sur une sphère psychique collective – et y injecter son venin par des canaux subtils. Généralement, ils font pénétrer le poison par des individus télépathiquement sensibles ou dont les points de faiblesse peuvent être stimulés à volonté : ambition, déviances sexuelles, argent… ce sont les failles naturelles par lesquelles on peut facilement détruire une organisation. Les Jésuites-Illuminati font du piratage occulte. Ils ont mis au point les rituels des hauts grades maçonniques pour servir leur propre égrégore. Ils ont inversé les colonnes du « rite français » des loges du Grand-Orient afin de remplacer les mythiques initiales I et B des colonnes du Temple de Salomon – Iakin et Booz – par les initiales de Beatus Ignatius (Saint Ignace).

C’est ainsi que les candides francs-maçons rendent un culte à Saint Ignace tout en accomplissant leur rituel maçonnique. Ce n’est là qu’un exemple parmi de nombreuses manipulations effectuées par les initiés Jésuites grâce à leur connaissance scientifique des effets occultes de la magie cérémonielle. Dans l’Église catholique, on parle des « rituels jésuites » pour décrire le détournement des rites de Confucius dans un sens jésuite. À ce sujet, savez-vous qui a traduit la plupart des écrits sacrés de l’Asie ? Lao Tseu aurait bien du mal à se retrouver dans le pseudo-Tao des Jésuites, et que dire des grands sages de l’Inde. Personne ne peut rivaliser. Aucun autre groupe n’est au niveau, et d’ailleurs, la plupart ont été mis sous contrôle – ou sont partiellement neutralisés par les Illuminati-Jésuites qui disposent d’agents – souvent inconscients – dans tous les milieux. Cela n’empêche personne de faire son chemin sur la voie qu’il a choisi, mais l’on se demande parfois pourquoi autant de difficultés irrationnelles apparaissent ? Nombre de groupes qui piétinent alors qu’ils devraient naturellement se développer, feraient mieux de se demander s’ils n’avancent pas avec les freins bloqués ? À l’opposé, d’autres mouvements ont une progression internationale miraculeuse qui est aussi peu naturelle que la stagnation des précédents… Cela dit, il serait absurde de mettre ses propres erreurs sur le compte d’une influence occulte.

L’incompétence, la stupidité et l’ambition demeurent les vices qui rongent la plupart des organisations, mais ces vices sont d’abord dans leurs membres.

Pour simplifier, nous dirons que l’Ordre secret des Jésuites est une inquisition occulte planétaire et, qu’à ce titre, il a inévitablement le contrôle des polices secrètes de tous les états. Ces services ne sont que des départements d’une centrale occulte. Une division apparente permet de motiver les innombrables dupes qui sont au service du système global – par idéologie ou par simple besoin de survie. Deux armées ennemies peuvent être sous le contrôle des Jésuites, lesquels feront livrer des armes aux deux camps, pour la plus grande satisfaction de leur banquier.

Mettez-vous à la place des Rothschild ! Quelle aubaine pour ces changeurs de Francfort lorsqu’ils virent de mystérieux inconnus leur proposer de créer les grandes banques européennes au XVIIIe siècle. Une partie du judaïsme tomba sous la coupe des Jésuites-Illuminati, et c’est pourquoi les juifs de base qui n’y sont vraiment pour rien, ont été littéralement pris en otage, et sont devenus la cible de l’antisémitisme. Les juifs ne semblent pas décidés à s’émanciper de cette tutelle qui offre des avantages matériels, mais peut les conduire au désastre lorsque le vent tourne.

Comment les Jésuites dirigeaient-ils les rois sous l’ancien régime ?

Les Jésuites s’étaient octroyé le monopole de la confession des princes et des rois catholiques de l’Europe. C’est ainsi qu’ils savaient tout sur tout le monde, dressant à volonté un roi contre son cousin, jusqu’à ce qu’excédés par ces manœuvres, les princes les expulsent de leur pays – ce qui est arrivé plus de 70 fois. Mais, ils revenaient rapidement et reprenaient leurs petites affaires. Il créèrent le personnage du Roi-Soleil avec la marionnette Louis XIV. Eux seuls connaissaient le cérémonial de l’empereur de Chine qu’ils appliquèrent au personnage du roi de France dont les ancêtres se seraient moqués d’un tel cinéma. La mise en scène de Napoléon, l’Empereur-aux-abeilles est visiblement signée Saint-Ignace. L’art jésuito-baroque et sa grandiloquence ! Le faste royal rapporté d’Orient qui permet de subjuguer les masses. Napoléon ou Louis XIV sont des exemples du passé, mais de nos jours, c’est moins spectaculaire avec les actuels chefs d’État et toute la clique des valets des Illuminati et leurs cohortes de technocrates serviles.

Sur quoi est basé leur pouvoir et leur science ésotérique ?

À l’issue d’un accident de guerre, en 1521, au siège de Pampelune, Ignace de Loyola, grièvement blessé à la jambe par un boulet de canon, a sublimé son énergie sexuelle de manière contrôlée. Ce n’est pas nouveau, car c’est la base même de l’occultisme. Mais il a codifié un système de développement occulte très efficace en liaison avec la force de la planète Mars ou, tout au moins, avec l’un des esprits de cette sphère.

On amuse les gens avec le yoga de la Kundalini, mais les hauts initiés jésuites détiennent de puissants secrets. De plus, leurs chefs sont dirigés par des entités occultes supérieures tel celui qui inspira Ignace de Loyola, ainsi que son incarnation suivante, le clairvoyant Swedenborg. Le « Jésus » des Jésuites est un prête-nom, une couverture fallacieuse car jamais Jésus ne commanda la ruse et le meurtre pour faire avancer le royaume de Dieu. Loyola était un militaire espagnol du XVIe siècle qui rêvait de conquérir le monde, mais qui réalisa que la religion était le meilleur moyen pour entrer chez l’ennemi avec des paroles de paix à la bouche. Blessé, il resta longtemps allongé ce qui lui permit d’analyser ses mécanismes psychiques les plus subtils. Il sublima l’énergie sexuelle et mit au point un système de développement psychique qui fabrique des anormaux. Il se fit prêtre pour infiltrer l’Église, débarqua à Rome, promit au pape de sauver son trône du danger de la Réforme, établit une milice totalitaire camouflée en ordre religieux et partit à la conquête de l’univers « Pour la plus grande gloire de Dieu ». C’est ainsi qu’il devint l’agent du destin dans l’âge noir. Il se mit au « service du Pape », ce qui signifie exactement le contraire si l‘on connaît le langage Jésuite. C’est dire que la religion catholique est totalement entre les mains du général de l’ordre, le pape noir, qui n’est lui-même que la pointe de la pyramide visible.

Tous les Jésuites du monde sont dans une obéissance absolue, et selon leur formule « s’abandonner comme un cadavre », ils sont comme des robots entre les mains de leurs chefs. Ils forment donc un corps militaire d’élite – à la fois prêtres et guerriers – présent dans tous les pays. C’est une armée démoniaque qui a investi la Terre, et la liaison des Jésuites avec les Gris extraterrestres est plus que probable.

Ils contrôlent les polices secrètes, les armées et les organismes internationaux.

À travers ces relais, ils expérimentent ce qu’ils veulent sur les populations. Par exemple, la guerre du Viêt-Nam leur a permis d’éliminer leurs adversaires dans ce pays, et le génocide du Cambodge a nettoyé un million de bouddhistes récalcitrants à la conversion chrétienne. Les bouddhistes de la tradition du Petit Véhicule ont particulièrement souffert, alors qu’au contraire les Lamas tibétains sont financés par les Jésuites. Sans cette aide, le lamaïsme ne serait pas connu du public et le Dalaï-Lama ne bénéficierait pas d’une telle publicité. Il faut un sérieux coup de pouce pour monter aussi haut lorsqu’on est un pauvre réfugié sans patrie ni argent.

Si on vous vaccine de force, dites merci aux Jésuites, sans oublier de remercier leur ami le baron de Rothschild qui fut le premier administrateur de l’Institut Pasteur.

Cela donne le vertige.

Y a-t-il des preuves à l’appui de ces allégations ?

Il y en a abondamment, mais encore faut-il faire l’effort de les rechercher. À ma connaissance aucun chercheur « conspirationiste » ne semble véritablement intéressé par la piste des Jésuites. C’est encore un sujet tabou. Les gens évoquent parfois cette question, puis ils passent à un autre sujet car, à vrai dire, ils ne savent à peu près rien. Pour pénétrer cette sphère, il faut une sorte de sens prophétique car tout est dissimulé. Tout est truqué. Il faut s’armer de patience, réfléchir et progresser sans se focaliser outre mesure pour ne pas projeter de l’émotionnel. Il ne faut pas devenir un obsédé du « complot satanique jésuite » comme d’autres le sont des Reptiliens, du complot judéo-maçonnique ou du complot fasciste. Il faut garder sa bonne humeur, et ne jamais se laisser aller au ressentiment qui nous égare sur de fausses pistes. Comme le pêcheur qui surveille le bouchon, il faut savoir attendre longtemps avant de vérifier une simple petite information. Il faut se souvenir du moindre détail, selon la parole « Tu ne négligeras pas la poussière ».

L’information vient toujours quand on ne s’y attend pas. Et c’est parfois le déclic.

Certains chercheurs américains ont révélé des informations essentielles sur les Jésuites, mais leur discours est souvent conditionné par un fanatisme religieux évangélique en lutte contre le catholicisme romain. Ils passent complètement à côté des aspects occultes de la question à cause de leurs préjugés religieux dogmatiques. Ils ne voient dans cette affaire qu’un combat entre le protestantisme et le catholicisme. Selon eux, le protestantisme du Nouveau-Monde serait le garant de la liberté de conscience, alors que Rome – par le biais des Jésuites – perpétuerait l’Inquisition et voudrait instaurer une théocratie mondiale avec un « pape-messie » à sa tête. Ces évangélistes américains qui s’appellent « patriotes », croient que l’Amérique est tombée entièrement sous le joug des Jésuites. Cela n’est pas faux, mais empreint de préjugés religieux, et d’une méconnaissance totale du monde de l’occulte. Il est vrai que pour étudier cette question, il faut se sentir motivé. Il y a certes des inexactitudes dans tout ce que je déroule ici, mais je dispose de références pour 80 % de mes allégations.

Des sympathisants du bouddhisme tibétain pourraient se scandaliser lorsque j’affirme que des lamas reçoivent de l’argent des Jésuites. Mais je n’y peux rien, c’est un fait dont on trouve la trace dans un livre grand public écrit par un moine dont le père est philosophe. Je ne vous demande pas de me croire mais de mener votre propre enquête, à condition que vous soyez bien inspiré et tenace.

Ainsi les Jésuites initiés contrôleraient la sphère du Nouvel Âge ?

Cela va choquer les adeptes de ce courant qui y voient une ouverture de conscience et de nouvelles perspectives de civilisation.

Seul celui qui ne veut pas regarder la réalité en face sera choqué. Nous n’avons jamais prétendu que les courants spiritualistes n’étaient pas des voies d’ouverture. Mais ils le seraient encore plus si on identifiait lucidement ce qui dans ces courants est libérateur et ce qui emprisonne l’être. Il n’y a pas besoin de former une nouvelle inquisition pour cela. Chacun doit ouvrir les yeux. Toutefois, en ce qui concerne le new age et les fadaises sur les « maîtres de la Grande Loge Blanche », oui, cela est typiquement une opération jésuito-illuminati. Qui peut le plus, peut le moins. Des intelligences qui ont mis le grappin sur la politique du Vatican et la Maçonnerie, n’ont pas beaucoup d’effort à fournir pour tromper les amateurs d’occultisme. Souffler à l’oreille du médium Alice Bailey que l’âge d’or est venu et que le Christ va réapparaître, ce ne doit pas être trop difficile pour des initiés du niveau du « plan du Soleil ». (Voir l’Apocalypse de Jean)

Le soleil est un symbole de la Compagnie de Jésus.

Un soleil sur fond d’azur. Leur but secret va au-delà du plan terrestre. C’est le système solaire qui les intéresse, et c’est pourquoi, ils ont développé la recherche spatiale et les sciences de pointe. Cela va très loin. On pourrait presque les admirer s’ils n’étaient à l’origine de tant d’horreurs. Helena Blavatsky disait : « Toutes les armées de Satan n’ont pas fait autant de mal sur la terre que les Jésuites ». Cette phrase est remarquable, car Blavastky en connaissait un rayon. C’est pourquoi elle fut mise sous camisole occulte durant un temps.

Comment se débarrasser des prédateurs ?

Se débarrasser d’un agent cosmique ? On peut toujours rêver. Dans l’âge noir, ils poussent à la roue et précipitent les événements. Peut-être préparent-ils la voie du démon de la matière qui doit s’incarner sur terre dans le futur ? L’implication des Jésuites dans la science expérimentale est l’indice de leur mission en tant qu’agents préparant le terrain pour quelque chose de prodigieux. Il est difficile de parler de cela en évitant l’imagerie religieuse, car il s’agit de politique. Il n’y a que de la politique dans l’Univers. Le Salut de l’âme est un enjeu politique cosmique. Il faut apprendre à voir les choses sous un angle réaliste, ce qui n’enlève rien au sacré. En politique, les Jésuites ont pris une très grande avance, car ils n’ont aucun préjugé. Lorsqu’ils favorisent le culte de la Vierge, par exemple, c’est pour eux du réalisme politique. Ils y ont un intérêt, voilà tout. En attendant leur « démon solaire », ils mettent en place le Nouvel Ordre Mondial qui verra la fin de ce qu’on appelait la civilisation humaniste.

N’oublions pas que les Jésuites furent les inventeurs des camps de concentration avec leurs « Réducciones » du Paraguay où les Indiens étaient dressés à devenir de bons citoyens robotiques dans le cadre d’une société communiste théocratique.

En termes de tyrannie, ils ont déjà tout expérimenté grâce au communisme, et cela n’annonce rien de bon pour le meilleur des mondes qu’ils nous ont préparé.

Nous pouvons remercier toutes les personnes (anciens membres de cette organisation, journalistes, artistes et lanceurs d’alerte) qui ont brisé cette loi du silence, et permis de découvrir que parmi les personnes qui dirigent notre société, l’on trouve de gens particulièrement dérangés, de vrais psychopathes. Merci à l’inventeur d’internet, des réseaux sociaux, grâce à qui l’information se transmet aussi efficacement que la désinformation.

 

Posted in: Independent Press
Like (3)
Loading...
3
Claude LMP
Merci beaucoup pour cet édifiant article Yves!
7 December, 15:40 pm
Merci Beaucoup!
18 March, 04:51 am
Aimé Tremblay
LA MEILLEURE SYNTHÈSE SUR L'HISTOIRE JÉSUITE DES DERNIERS SIÈCLES QUE J'AIE LU
23 July, 18:37 pm