Claude LMP
by on 1 February, 10:40 am
7,366 views

Pensez-vous que ce soit une coïncidence que le 1er février soit "FREEDOM DAY"?

Folks, c'est pourquoi Wall Street devient fou en ce moment. Ils paniquent et essaient de déplacer de l'argent, en gros "blanchissant" de l'argent pour déplacer leur argent avant qu'il ne soit gelé. C'EST INTÉRESSANT!

Si vous n'avez pas lu entièrement l'ordonnance exécutive sur le contrôle électoral, le moment est venu de le faire!

45 jours du 3 novembre 2020 au 18 décembre 2020 + 45 jours du 18 décembre 2020 au 1er février 2021!

Pensez-y ... Le président Donald Trump est le 45e président des États-Unis.

 

Le président Donald J.Trump a signé le décret 13848 le 12 septembre 2018

Imposer certaines sanctions en cas d'ingérence étrangère dans une élection aux États-Unis

Par l'autorité qui m'est conférée en tant que président par la constitution et les lois des États-Unis d'Amérique, y compris l'International Emergency Economic Powers Act (50 USC 1701 et suiv.) (IEEPA), le National Emergencies Act (50 USC 1601 et suiv. ) (NEA), article 212 (f) de la loi sur l'immigration et la nationalité de 1952 (8 USC 1182 (f)) et article 301 du titre 3, United States Code, 

Je déclare, DONALD J. TRUMP , Président des États-Unis d'Amérique, que les personnes qui se trouvent totalement ou substantiellement en dehors des États-Unis ont la capacité d'intervenir dans les élections aux États-Unis ou que la confiance du public dans ces élections sape, y compris des personnes non autorisées. l'accès aux infrastructures électorales et électorales ou la diffusion secrète de propagande et de désinformation constituent une menace inhabituelle et exceptionnelle pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis.

Fondamentalement, ce règlement stipule que toute personne impliquée dans l'ingérence dans les élections de 2020 ou dans le soutien d'élections frauduleuses au pays ou à l'étranger verra ses biens et ses avoirs gelés.

Cela inclut les médias grand public, les médias sociaux et toutes les autres personnes impliquées dans le vol de ce choix.

=====

45 jours du 3 novembre 2020 au 18 décembre. 

Pendant cette période, DNI John Ratcliffe a collecté des données sur la fraude électorale.

 

Section 1. (a):

Au plus tard 45 jours après la conclusion d'une élection aux États-Unis, le directeur du renseignement national, en consultation avec les chefs d'autres départements et agences (agences) exécutifs appropriés, évalue toute information indicative de l'existence d'un gouvernement étranger ou de toute personne agissant en tant que représentant ou au nom d'un gouvernement étranger a agi avec l'intention ou le but d'interférer dans cette élection.

L'évaluation identifiera la nature de l'ingérence étrangère et les méthodes utilisées pour la réaliser, les personnes impliquées et le ou les gouvernements étrangers qui l'ont approuvée, dirigée, parrainée ou aidée, le cas échéant. Le directeur des services nationaux de renseignement transmettra cette évaluation et les informations connexes au président, au ministre des Affaires étrangères, au ministre des Finances, au ministre de la Défense, au procureur général et au ministre de la Sécurité intérieure.

Après cela, 45 jours supplémentaires sont autorisés pour la rédaction et la soumission du rapport. C'est pourquoi le procureur général Barr n'a rien vu avant de quitter l'administration Trump. Il n'avait pas été livré à son département à ce moment-là. C'était entre les mains d'autres autorités. La société dit qu'il n'y a aucune excuse pour l'ignorance de la loi, mais allez les gars ... pouvez-vous nous jeter tous un os de temps en temps? Au moins, cela nous a permis de creuser dans le noir, et nous rattrapons tous tous les domaines que nous ne connaissions pas et dont nous n'étions pas non plus informés. Tout cela fait partie de la propriété de l'entreprise. Je veux dire, qui va expliquer ce qu'ils font à leur propriété? Parlez-vous à votre voiture? Avec vos plats? Je pense,
 
=====
 
45 jours du 18 décembre au 1er février
 
Cette période a permis à DNI John Ratcliffe de compiler toutes les données, de compiler le rapport de fraude électorale et de remettre le rapport au président Trump.

 

Section 1. (b):

Dans les 45 jours suivant la réception de l'évaluation et des informations décrites à la section 1 (a) du présent arrêté, le procureur général et le ministre de la Sécurité intérieure, en consultation avec les chefs de toutes les autres autorités compétentes et, le cas échéant, les autorités nationales et locales, transmet au président, au secrétaire d'État un rapport au secrétaire au Trésor et au secrétaire à la Défense évaluant l'élection aux États-Unis sous réserve de l'évaluation décrite à la section 1 (a):

 

======

Puis, le 1er février ou après, les choses commencent vraiment à se produire:

 

Section 2. (a):

Tous les biens et intérêts de propriété situés aux États-Unis, qui tomberont plus tard aux États-Unis, ou qui tomberont plus tard en la possession ou le contrôle de toute personne américaine des éléments suivants, seront bloqués et transférer, payer, exporter, retirer ou traiter d'une autre manière toute personne étrangère désignée par le secrétaire au Trésor en consultation avec le secrétaire d'État, le procureur général et le secrétaire à la Sécurité intérieure:

(i) directement ou indirectement impliquée dans une ingérence aux États-Unis pour avoir été impliqué, avoir parrainé, dissimulé ou rendu complice;

(ii) le soutien matériel, le parrainage ou le soutien financier, matériel ou technologique pour, ou les biens ou services pour, ou à l'appui des activités décrites au sous-alinéa (a) (i) du présent article, ou par des personnes dont les biens et intérêts sont conformément à verrouillé à cet arrangement; ou

(iii) être détenu ou contrôlé par, ou agir ou agir par, toute personne qui agit, directement ou indirectement, pour ou au nom de toute personne dont la propriété ou les intérêts sont bloqués en vertu de la présente ordonnance.

(b) Le décret 13694 du 1er avril 2015, tel que modifié par le décret 13757 du 28 décembre 2016, reste en vigueur. Cet arrêté n'a pas pour but et ne servira pas à limiter le pouvoir discrétionnaire du ministre des Finances dans l'exercice des pouvoirs prévus par le décret 13694. Le cas échéant, le secrétaire au Trésor, en consultation avec le procureur général et le secrétaire d'État, peut exercer les pouvoirs énoncés dans le décret 13694 ou d'autres pouvoirs en relation avec l'exercice par le secrétaire au Trésor des pouvoirs prévus dans le présent arrêté.

(c) Les interdictions de la sous-section (a) de la présente section s'appliquent sauf dans la mesure prévue par la loi ou toute ordonnance, ordonnance, directive ou licence qui peut être émise en vertu de la présente ordonnance, et nonobstant tout ce qui a été conclu avant la date de cette commande Contrats ou licences ou permis accordés.

 

Paragraphe 3. Après avoir soumis l'évaluation requise à la section 1 (a) et le rapport requis à la section 1 (b):

 

(a) Le secrétaire au Trésor examine l'évaluation requise par l'article 1 (a) et le rapport requis par l'article 1 (b) et, en consultation avec le secrétaire d'État, le procureur général et le ministre de la Sécurité intérieure, impose les sanctions appropriées en vertu de la section 2 (a) de la présente ordonnance et toute pénalité raisonnable décrite à la section 2 (b) de la présente ordonnance; et

s'ils ne s'appliquent pas aux plus grandes unités commerciales de ce pays, secteurs d'importance stratégique comparable pour ce gouvernement étranger). La recommandation doit comprendre une évaluation de l’impact des sanctions recommandées sur les intérêts économiques et de sécurité nationale des États-Unis et de leurs alliés. Toute sanction recommandée doit être adaptée de manière appropriée à l'ampleur de la nuisance étrangère identifiée et peut inclure une ou plusieurs des mesures suivantes en relation avec chaque cible étrangère La recommandation doit comprendre une évaluation de l’impact des sanctions recommandées sur les intérêts économiques et de sécurité nationale des États-Unis et de leurs alliés. Toute sanction recommandée doit être adaptée de manière appropriée à l'ampleur de la nuisance étrangère identifiée et peut inclure une ou plusieurs des mesures suivantes en relation avec chaque cible étrangère La recommandation doit comprendre une évaluation de l’impact des sanctions recommandées sur les intérêts économiques et de sécurité nationale des États-Unis et de leurs alliés. Toute sanction recommandée doit être adaptée de manière appropriée à l'ampleur de la nuisance étrangère identifiée et peut inclure une ou plusieurs des mesures suivantes en relation avec chaque cible étrangère

(i) bloquer et interdire toutes les transactions sur les biens ou les intérêts de toute personne relevant de la juridiction des États-Unis;

(ii) les restrictions de licences d'exportation en vertu de toute loi ou réglementation exigeant un examen et une approbation préalables du gouvernement des États-Unis comme condition d'exportation ou de réexportation de tout bien ou service;

iii) interdiction aux institutions financières américaines d’octroyer des prêts ou des crédits à quiconque;

(iv) les restrictions sur les opérations de change dans lesquelles une personne est impliquée;

(v) les interdictions de transfert de crédit ou de paiement entre ou par, via ou vers une institution financière au profit de toute personne;

(vi) interdiction à toute personne américaine d'investir ou d'acquérir des actions ou des titres de créance;

(vii) l'expulsion des États-Unis de tout dirigeant de société étrangère;

(viii) imposer l'une des sanctions énoncées dans le présent article à l'encontre du chef de la direction étranger d'une personne; ou

(ix) toute autre action autorisée par la loi.

 

=====

MAINTENANT À PELOSI et à d'autres - Cela explique le tollé pour l'application du 25e amendement, et lorsque cela a échoué, le tollé pour une destitution immédiate. Il explique la censure à grande échelle jusqu'à et y compris l'arrêt de plates-formes Web entières telles que Parler. Il explique toutes les divagations insensées et les actions désespérées qui étaient tous les cris d'une société en train de couler qui s'accroche à tout ce qui se trouve dans les murs du Capitole pour sauver sa cabale.

=====

ON ON WALLSTREET - Ils déplacent de l ' argent aussi vite que possible - les gestionnaires de hedge funds ont désespérément tenté de vendre à découvert autant que possible avant d' être interrompus. Il semble qu'ils aient tenté de sauver leurs avoirs avant d'être confisqués. Les mêmes actifs sont apparemment sur le point d'être gelés, conformément au décret n ° 13848 du président Trump.

=====

Points clés:

 

Dès qu'une fraude électorale est commise, une enquête commence. Dans les 45 jours, les enquêteurs doivent prouver qu'il y a eu fraude électorale.

Après les 45 jours, il reste 45 jours pour créer et soumettre le rapport.

Une fois le rapport remis, les actifs seront gelés.

Cela nous amène au règlement d'application sur le gel des avoirs. Cela devrait commencer le 1er février.

Les avoirs seront gelés pendant 30 jours pendant que les enquêtes y relatives se poursuivent.

L'ensemble du processus prend 90 jours à compter du jour où les avoirs sont gelés. Ce qui pourrait commencer le 1er février 2021.

Quiconque est impliqué de quelque manière que ce soit verra tous ses avoirs gelés.

 

Le 1er février 2021 est le jour où tout cela commence à se jouer. Même les gens qui ont conspiré ou dissimulé.

30 jours de gel des avoirs nous amènent à mars. Ils voient ce qui s'en vient et ils savent que c'est fait. Tout l'argent impliqué dans cela va couler.

Donc, une fois de plus, alors que nous traversons la chute de l'empire corporatif qui a asservi la République des États-Unis d'Amérique ... Nous, le peuple, devons tenir bon. Soyez patient et attendez le Seigneur au cas où il y aurait un tremblement de l'olivier. Restez à l'intérieur et cachez-vous un peu jusqu'à ce que le Fléau passe. FÉVRIER EST SUR LE POINT DE RETOUR ET DE RETOUR.

=====

Le président Trump a signé le décret n ° 13848 sur l'ingérence étrangère en septembre 2018. L'ordonnance explique les détails du processus et les délais associés à l'imposition de sanctions.

 

Décret exécutif 13848 du 12 septembre 2018

Imposer certaines sanctions en cas d'ingérence étrangère dans une élection américaine

Décret exécutif 13848: [ anglais ] [ allemand ]

Restez fort, gardez la foi, Dieu est aux commandes.

 

Source:  http://www.trevorwinchell.com/AmericanPatriotsForum/viewtopic.php?t=352

Trevor Winchell
Administrateur du site - Journaliste d'investigation
Forum des patriotes américains L'

information et la connaissance ne deviennent puissantes que lorsqu'elles sont utilisées pour éduquer et informer les autres de la vérité selon Dieu Tout-Puissant!

 
 
C'est une traduction: on verra ce qui se passe à l'étranger là-bas. Mon plaisir!
Topics: #trump
Like (9)
Loading...
9
tres bien de savoir ce qui se passe en amérique, quelle influence sur notre politique?? ,ce qui m'interesse c'est de savoir ce qui se passe en france en dehors des médiats qui nous mentent ou nous cachent la vérité ,que prévoit le groupe ??
1 February, 12:03 pm
Yves Sevy
Bonjour à chacun son ressenti. Si je peux me permettre ,voici le mien ce qui se passe à l'heure actuelle est sans précédent les 3 gros points sont Washington DC   cité de Londres et le Vatican tant que cela n'est pas résolu il n'y a rien à faire . Attendre car la précipitation n'est pas la meilleur ... View More
3
3
1 February, 14:22 pm