Jean-Luc Catoire
by on 2 April, 18:23 pm
317 views

Le Procureur Garland sera Pendu le 4 avril 2024 !

 

Le Procureur Général Merrick Garland sera Pendu le 4 avril 2024 à Guantanamo pour Trahison et sa volonté d'Assassiner les Patriotes qui ont été au Capitole !

https://changera4.blogspot.com/2024/03/le-procureur-guarland-sera-pendu-le-4.html

 

 


Le Procureur Général illégitime Merrick Garland sera exécuté la semaine prochaine à Guantanamo Bay après avoir été reconnu coupable de trahison et de complot en vue d'assassiner des Patriotes du 6 janvier 2021 actuellement détenus dans les prisons Fédérales et dans les prisons secrètes de l'État Profond dont il n'y a aucune mention publique. 
Le diabolique et maniaque Agent de l'État Profond a appris son sort jeudi matin non pas dans une salle d'audience mais dans sa cellule du Camp Delta alors qu'il grignotait une tranche de pain grillé sec sur son plateau de petit-déjeuner. 
L'Amiral Crandall, accompagné de trois gardes, annonça personnellement la nouvelle. 
"Alors, as-tu pris ta décision, Crandall," ricana Garland.
"Cette nourriture est horrible. 
Vous pouvez me battre, mais vous ne pouvez pas me briser." 
L'œil gauche de Garland était enflé et il avait une grosseur violette sur le visage de la taille d'un pamplemousse. 
"Je vous déclare coupable et vous serez pendu", lui dit l'Amiral. 
"Mauvaise décision, Amiral Crandall", a déclaré Garland. 
"Je ne pense pas", répondit l'Amiral. 
"Bon petit-déjeûner." 
Leur mémoire fait suite à la démonstration la plus audacieuse de théâtre d’audience depuis que le JAG a commencé à poursuivre les Agents de l'État Profond il y a plusieurs années. 
Garland a exigé sa liberté et la libération de 32 détenus, ajoutant que si le JAG l'exécutait, des dizaines de Patriotes du 6 janvier 2021, parmi lesquels des militaires incarcérés à tort, subiraient un sort identique. 
La menace donna à l'Amiral Crandall un long moment de pause ; il avait quitté la salle d'audience et s'était retiré dans son bureau, promettant de reprendre le tribunal jeudi. 
Mais l'Amiral Crandall a décidé de renoncer à tout autre témoignage à la suite d'une série de réunions et d'appels téléphoniques cet après-midi-là, a déclaré une source de GITMO à Michael Baxter
Comme les conversations étaient privées, la source n'a pas pu partager de détails sur qui a dit quoi ; il savait cependant que l'Amiral avait prévu de longs appels avec le Général Eric M. Smith et le Président Donald Trump. 
Le résultat des conversations suggère que ni Trump ni Smith ne considéraient la menace de Garland comme crédible, car il semble peu probable que l’un ou l’autre sacrifie des vies innocentes. 
Notre source a déclaré qu’il pensait que le Président Trump avait encouragé l’Amiral Crandall à ordonner "de liquider" Merrick Garland ; 
Immédiatement après leur conversation, deux enquêteurs du JAG ont traîné Garland de sa cellule jusqu'à une salle d'interrogatoire. 
Garland n'avait ni contusions ni coupures visibles avant l'interrogatoire, mais il est sorti de la pièce en sang, le nez fracassé et les yeux fermés et enflés.
"On dirait que ce petit salaud maigre est plus dur qu’il n’en a l’air. 
Il a reçu un bombardement mais il ne s'est pas cassé", a indiqué notre source. 
L'Amiral, a-t-il ajouté, s'est ensuite entretenu avec les trois juges que JAG avait choisis pour entendre l'affaire, leur demandant s'ils avaient suffisamment entendu parler de Garland pour le déclarer coupable de trahison. 
Ils ont affirmé l'avoir fait et ont exprimé le désir d'assister à l'exécution.
"J'ai foi en Dieu ; c’est la bonne décision, et aucun mal ne sera causé aux innocents détenus par le Gouvernement Fédéral", a déclaré notre source. 
Il a également laissé entendre que le Président Trump pourrait assister à la pendaison de Garland. 
En conclusion, il a indiqué que l'exécution aurait lieu le 4 avril 2024.
 
Posted in: News
Like (3)
Loading...
3